Vous avez un projet ? 01 83 85 50 55

Les 10 étapes pour réussir à coup sûr votre stratégie de contenu

Le 28 avril 2017

Aujourd’hui, avoir un site web ne suffit plus pour attirer des visiteurs, pour les convertir en client ou pour les fidéliser.

Pour vous démarquer de vos concurrents et toucher au plus près vos cibles dans le but, entre autres, de générer du trafic qualifié et de contribuer à l’optimisation de votre référencement naturel, vous l’avez compris vous devez mettre en place une stratégie de contenu.

Mais en parlant de contenu, vous vous sentez déjà perdu : quoi écrire, comment, à qui ? Tant de questions qui se bousculent et auxquelles nous vous apportons une réponse concrète en vous détaillant les 10 étapes d’uns stratégie de contenu réussie.

Pour comprendre cette stratégie en image, nous vous proposons l’infographie réalisée par l’agence web Marketing Philippines.

1. Identifier vos objectifs de business

La première phase pour définir votre stratégie de contenu est de réfléchir aux grandes lignes directrices que vous souhaitez vous fixer sur les six à douze prochains mois et pour cela, il est essentiel en amont de se fixer des objectifs SMART : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis.

Votre stratégie éditoriale et vos objectifs marketing devront donc être étroitement liés.

Voici une liste d’objectifs que votre stratégie de contenus peut vous permettre d’atteindre :

  • Améliorer la notoriété de votre marque
  • Informer vos cibles
  • Transformer vos leads en prospect puis en client
  • S’engager auprès des influenceurs
  • Nourrir les clients pour les fidéliser
  • Proposer des produits complémentaires ou de gamme supérieure
  • Générer de nouveaux leads
  • Démontrer votre expertise

Définir vos objectifs est nécessaire pour choisir les actions marketing à mettre en place.

2. Créer vos personas

Savez-vous exactement pour qui écrire ? Pas vraiment. Donc, après avoir fixé vos objectifs webmarketing, vous devez segmenter vos prospects en utilisant la méthode des personas.

Un petit rappel de sa définition vous est utile ? Pour faire simple, un buyer persona est une personne fictive qui représente votre cible idéale.

Avant la mise en place de votre stratégie éditoriale ou de toutes autres actions marketing, il est indispensable de dresser le portrait-robot des personnes que vous souhaitez toucher et de les regrouper selon plusieurs critères :

  • Démographiques : âge, sexe, lieu d’habitation, situation maritale, nationalité…
  • Psychographiques : comportement d’achat, loisirs, budget et valeurs
  • Par sites web qu’ils visitent
  • Par médias utilisés
  • Par noms de leurs influenceurs
  • Par points de douleurs (c’est-à-dire leurs freins à l’achat)

Vous pouvez aussi affiner le profil de votre audience en prenant en compte d’autres critères de segmentation.  Pour aller plus loin, je vous invite à lire notre article sur la méthode pour construire vos buyer personas.

L’élaboration de ces profils détaillés va vous permettre d’adapter le type de contenu en fonction de chacun d’eux.

3. Adapter votre contenu en fonction de l’étape du processus d’achat

Une fois que vous avez déterminé plusieurs profils de client idéal, vous devez comprendre leur cycle d’achat.

Selon l’étape (découverte, considération, décision) dans laquelle ils se trouvent, vous devez adapter votre stratégie digitale et le type de contenu que vous allez leur offrir afin de les accompagner à passer à la suivante.

Votre objectif est de favoriser le chemin de vos personas dans le tunnel de vente en les nourrissant de contenus pertinents.  C’est ce qu’on appelle le lead nurturing.

A chaque niveau du parcours d’achat, votre marketing de contenu doit suivre la logique du modèle AIDA qui est l’acronyme de :

  • A : attirer l’Attention
  • I : susciter l’Intérêt
  • D : provoquer le Désir
  • A : inciter à l’Action

Au début du cycle d’achat et plus exactement au stade de prise de conscience de leur besoin ou problème, vos prospects recherchent du contenu informatif.

Au contraire, pour les inciter à passer à l’acte d’achat, ils seront intéressés par des offres et des contenus convaincants (témoignages clients, démonstrations du produit, offres d’essais gratuits…).

4. Choisir votre contenu selon les besoins des prospects

Vos contenus doivent correspondre à la phase du parcours d’achat mais aussi répondre aux problématiques de vos prospects.

Les différents écrits que vous allez produire doivent les intéresser et fournir des solutions à leurs problèmes.

Quand vous rédigez du contenu, posez-vous toujours la question : « est-ce que mes contenus répondent à la problématique de mes lecteurs et leur offrent la solution ? ». Si votre retour est négatif alors ils n’ont aucune utilité et vous perdez votre temps.

Prenons un exemple concret, imaginons que vous êtes une entreprise de vente de logiciels dans ce cas vous pouvez produire du contenu pour les personnes qui recherchent un nouvel outil CRM.

5. Déterminer votre expertise et votre offre de valeur

La cinquième étape de votre stratégie de contenu est l’identification de votre expertise, de vos forces et de vos avantages concurrentiels. Bien entendu, pour y parvenir, il est indispensable de bien connaître votre environnement concurrentiel.

Selon l’agence de content marketing Velocity Partners, le meilleur contenu est celui qui met en avant vos compétences et vos points forts.  Qui est le plus apte à parler de votre entreprise et de vos avantages ? Bien sûr, c’est vous et au préalable vous devez faire un travail de réflexion pour les détecter.

Deux experts en management (Gary Hamel et CK Prahalad) donnent leur définition d’une vraie compétence :

Pour eux, elle doit respecter plusieurs règles :

  • Être une valeur ajoutée pour vos prospects et influencer leur choix de choisir votre produit ou votre service
  • Être difficile à imiter car elle est propre à votre entreprise
  • Répondre à de nombreux marchés potentiels

6. Réaliser un audit de vos contenus

Pour mettre en place votre stratégie de content marketing, la phase d’audit des contenus déjà existants sur votre site web est primordiale. Le but de l’audit est de lister vos éventuelles faiblesses afin de détecter des solutions pour les corriger.

Pour effectuer un audit de vos contenus, Moz propose cette méthode :

  • Faire un inventaire des contenus actuels
  • Organiser vos différents contenus selon plusieurs critères : sujet, longueur, ton, pertinence, date de publication et objectif
  • Suivez-les avec des indicateurs de mesure comme le taux de clic, le taux de conversion l’engagement et le nombre de partages sur les réseaux sociaux.
    D’autres KPI que vous pouvez examiner sont : le positionnement de votre article sur les moteurs de recherche et le taux de rebond.
  • Analyser les données pour déterminer ce qui fonctionne ou au contraire ce qui est à revoir

7. Sélectionner vos contenus selon vos domaines de compétences

Une étape importante est de choisir vos contenus en partant de votre thématique puis de l’affiner de plus en plus pour avoir une multitude de sujets de contenu à rédiger. C’est comme un entonnoir, vous devez partir du généraliste au particulier.

Les thèmes de vos contenus peuvent être le nom de vos domaines d’activité ou alors peuvent regroupés les différentes attentes et besoins de vos buyer personas.

Après avoir listé vos thèmes et les avoir déclinés en différents sujets, vous allez devoir les classer suivant leur degré de priorité afin de commencer la rédaction des contenus à forte valeur ajoutée ou ceux où vous vous sentez le plus à l’aise.

8. Lister vos mots-clés

Avant de commencer la production de vos contenus, en fonction de vos thématiques vous devez répertorier vos expressions-clés puis les décliner avec des synonymes. Retrouvez nos conseils pour bien choisir vos requêtes clés.

Plus elles seront ciblées et en adéquation avec les recherches des internautes, plus les moteurs de recherche favoriseront vos pages web en les positionnant bien dans leurs résultats.

Leur choix ne doit pas être pris à la légère puisque vos mots-clés impactent votre référencement et votre trafic.

De plus, vos expressions clés doivent être pertinentes et optimisées pour des recherches locales. Par exemple, si vous êtes un boulanger à Croissy Beaubourg, il est évident que vous devez vous positionner sur cette requête.

Je vous conseille d’utiliser des générateurs de mots-clés pour rechercher ceux ayant un fort volume de recherche et un faible niveau de concurrence afin d’améliorer votre SEO :

  • Google Keyword Planner (gratuit)
  • Google Trends (gratuit)
  • Keyword Tool.io (version gratuite et forfaits jusqu’à 80€ par mois)
  • Term Explorer (plusieurs forfaits jusqu’à 458€ par mois)
  • Moz Keyword Difficulty Tool
  • SEMrush (environ 94€, 188€ et 376€ par mois)
  • Ahrefs (jusqu’à 916€ mensuel)
  • Accuranker (plusieurs formules)

Pour obtenir une liste plus complète dans le but d’analyser votre trafic, d’améliorer la popularité de votre site web ou de crawler vos pages…, vous pouvez consulter notre article sur les 11 outils pour réussir votre référencement naturel.

9. Définir votre calendrier éditorial

Un autre élément et pas des moindre qui rentre en compte dans votre stratégie de marketing de contenu est la mise en place d’un calendrier éditorial.

Il permet d’un coup d’œil d’avoir une vision globale sur la production de vos contenus et de s’assurer qu’ils sont à rythme régulier. Les autres avantages d’un calendrier sont d’accompagner vos équipes (marketing et commerciale) et d’avoir une orientation stratégique à court, moyen voir long terme de votre production de contenu.

Pour planifier et suivre vos contenus, vous pouvez utiliser CoSchedule ou bien des outils gratuits comme Trello ou Google Sheets (la feuille de calcul du géant de Moutain View).

10. Promouvoir vos contenus

Après avoir rédigé vos contenus, vous pensiez peut-être que le travail s’arrêtait là mais ce n’est pas le cas !  

Même si vous avez passé des heures à écrire cet article que vous trouvez parfait, si vous ne le rendez pas visible à votre cible, cela ne sert à rien et vous aurez perdu du temps.

Cependant, j’ai la solution et la voici. Vous devez faire la promotion de vos contenus pour ainsi les faire connaître et les valoriser auprès de votre audience, générer du trafic qualifié vers vos écrits et améliorer votre visibilité sur le web… Pour vous aider dans cette gestion, utilisez un outil de publication.

Pour propulser efficacement vos articles, voici quelques idées de moyens de distribution de l’agence Velocity Partners :

  • Sur vos propres canaux de communication : vos profils de réseaux sociaux, votre blog ou votre newsletter
  • Avec le marketing d’influence : des bloggeurs ou influenceurs de renom, les médias influents
  • Via les médias sociaux : Facebook, Twitter, Linkedln, Google+, Pinterest…
  • Par l’intermédiaire de la publicité : les publications sponsorisées sur les réseaux sociaux (Facebook Ads ou Twitter Ads), les bannières publicitaires, les annonces sur le réseau de recherche grâce aux plateformes Google Adwords ou Bings Ads…

Afin d’avoir plus de détail sur le sujet, lisez l’article sur les 7 astuces pour promouvoir vos contenus.

Par contre, il est important de ne pas multiplier les canaux de diffusion mais de bien les choisir en fonction de là où vos cibles se trouvent. 

Conclusion

Alors, rassuré? Avec cette checklist, vous avez toutes les clés en main pour qu’elle soit un réel succès et atteindre vos objectifs marketing.

Si vous disposez des ressources interne, lancez-vous. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à vous faire accompagner sur la mise en place d’une stratégie éditoriale pertinente.

Si cet article a pu vous aider et que vous l'avez apprécié, n'hésitez pas à nous le faire savoir : en le partageant sur les réseaux sociaux, en vous abonnant à notre newsletter, en poursuivant votre lecture.

Réussir sa stratégie de contenu en 10 étapes

Agence Keacrea - 52, rue d’Emerainville- Bâtiment B - 77183 Croissy-Beaubourg © 2011-2017 Keacrea. Tous droits réservés