Un projet ?
01 83 85 50 55
Menu

Quel e-commerçant êtes - vous ?

Publié le 04/09/2014
Accueil > Blog > Quel e-commerçant êtes - vous ?

Vous vous posez beaucoup de questions quand vous décidez de lancer un projet de création de site e-commerce et trop souvent en sous-estimez le coût. Cet article n'est absolument pas fait pour vous décourager (sinon comment allons nous travailler?) mais simplement pour vous faire prendre conscience que cela ne se fera pas d'un claquement de doigt... 

1. Créer un site e-commerce est-il utile quand on a déjà une boutique physique?

Au risque de nous faire huer par les fervents défenseurs du contact physique exclusif, notre réponse est: " oui, absolument, sans hésiter ! "

Et oui, que nous le voulions ou non, internet fait partie intégrante de la vie de plus de 38 millions d'utilisateurs au quotidien, en France, de toutes les tranches d'âges (avec une forte progression des plus de 50 ans). Alors, pourquoi se priver de ce média de communication moderne, qui s'affranchit des horaires et des distances.

Les études montrent que créer un site internet ecommerce est une véritable opportunité pour les commerçants physiques. En effet, bien loin de leur prendre des clients, elles leur en rapportent.

Il faut savoir que 70% des consommateurs préparent leurs achats sur la toile et ne pas y être présent devient un véritable handicap. Les études montrent que la création d'une e-boutique peut rapporter jusqu'à 20% de chiffre d'affaires additionnel et permet d'étendre considérablement la zone de vente.

Cela est également une manière efficace de fidéliser vos clients en leur proposant des offres spéciales web, en leur envoyant des e-mailing,en leur offrant des ventes privées... et en leur permettant de retirer et payer leurs articles directement en boutique. Vos clients peuvent ainsi préparer tranquillement leurs achats et se sentent plus en sécurité de savoir qu'ils peuvent voir un interlocuteur physique si besoin. Donc, oui, la création d'une e-boutique est relativement importante si vous souhaitez développer votre chiffre d'affaires.

2. Se lancer en pure player (en ligne uniquement):

Soyons honnête. Se lancer dans l'e-commerce pur devient très dur et demande de plus en plus d'investissement.

En 2010, plus de 17800 sites e-commerces ont vu le jour en France (source FEVAD), ce qui a entre autre conséquence de diminuer le chiffre d'affaires moyen par site. La concurrence est de plus en plus rude et les internautes comparent très vite et très facilement les différentes offres.

Certes vous vous épargnez la charge d'un loyer, d'un dépôt de garantie, de l'assurance du local, j'en passe et des meilleures mais pour se frayer un chemin parmi tous les grands de ce nom et tous vos autres concurrents, la solution n'est pas si aisée et sûrement pas gratuite.

Avec la forte concurrence existante sur la toile, le plus sûr est alors d'opter pour un marché de niche ( soit dans le type de produit, soit dans le mode de commercialisation, soit dans le type de clientèle visé) ou d'avoir des tarifs très attractifs.

Mais il vous faut aussi gagner la confiance de votre future clientèle, chose pas toujours ... évidente par écrans interposés.

Et pour cela, pas le choix. Déjà votre site e-commerce doit être attrayant, facile à naviguer, donner envie d'y rester (tout comme une boutique physique me direz-vous). Tout cela doit être travailler en amont, demande beaucoup de réflexion, d'analyse.

Ensuite, il vous faudra assurer une logistique sans faille, s'engager en termes de garantie, de livraison, de paiement qui rassure considérablement l'acheteur potentiel.
Enfin, il est indispensable d'avoir un service client irréprochable car la dématérialisation d'un achat n'en reste pas moins un acte commercial. 

Pour finir, il faut se faire connaître car avoir un site c'est bien, encore faut-il le trouver, et là, pas le choix: référencement quand tu nous tiens !

3. Sauter le pas

Vous avez enfin décidé de vous lancer. Mais y êtes-vous bien préparé?

Sur le net, ouvrir une boutique en ligne n'est pas le plus dur. Il existe une multitude d'outils pour se lancer rapidement comme les solutions open source tels que Prestashop, Magento..., des sites spécialisés comme E-bay, des solutions "clés en main" (qui en contrepartie vous demanderont un loyer sans vous garantir la possession de votre site). Alors attention, rien n'est jamais ni simple, ni totalement gratuit.

Tout d'abord, une boutique en ligne reste une boutique et nécessite donc pour attirer les clients de respecter les règles de l'ergonomie et du design. Ne vous leurrez pas, vous n'êtes pas seul et si votre boutique ne retient pas l’œil dans la seconde qui suit l'ouverture de votre page, ne vous attendez pas à ce que votre visiteur reste sur votre boutique. Un clic et c'est fini.

Ensuite, il y a un certain nombre de fonctionnalités essentielles à avoir pour faire décoller votre activité en ligne comme des espaces promotionnels, la gestion clients... Et là, horreur les modules que vous souhaitez ne sont pas gratuits (plusieurs centaines d'euros pour quelques uns sans être certain qu'ils correspondent exactement à ce que vous souhaitez) et en plus il faut avoir recours à un développeur pour les paramétrer. La facture peut donc très vite montée pour obtenir une boutique digne de ce nom.

De plus, il faut penser qu'une boutique en ligne évolue beaucoup plus vite qu'une boutique physique. Il convient d'en tenir compte lors de sa création. Par exemple, penser à la version mobile dès le début devient essentiel actuellement ( à savoir, vente-privée.com réalise déjà 5% de ses ventes sur mobile avec un panier moyen 30% plus élevé) surtout avec l'arrivée imminente du paiement par mobile sans contact.

Enfin, il faut se faire connaître et pour cela, mettre en place une vraie stratégie publicitaire: référencement, blog, réseaux sociaux, affiliation, campagne mailin, e-mailing... qui demande de bonnes connaissances en communication, en graphisme et en développement.

En conclusion, se lancer dans le e-commerce pur demande une très bonne préparation et un budget plus important que pour les commerçants qui créent une e-boutique pour de la vente additionnelle et augmenter la notoriété de leur boutique physique déjà existante. Dans tous les cas, ce sont des projets qui se préparent et pour lesquels il ne faut pas hésiter à avoir recours à des professionnels pour vous accompagner tout au long de leur création et même après.

Petit conseil, voyez votre site e-commerce comme un investissement sur le moyen-long terme et comme tout placement, il deviendra fructueux si vous en prenez soin.

En espérant que ces petites explications apporteront des réponses à vos questions. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à nous la poser directement.

23 rue de la maison rouge
77185 Lognes
Contactez-Nous
01 83 85 50 55
Horaires
9h-12h/13h-18h lun-ven