Agence web et marketing pour PME dynamiques

Boutique physique et site e-commerce : la symbiose

Publié le 16/03/2018

Plus de 72 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour le e-commerce en 2016. Ces chiffres donnent le tournis et pourtant, vous vous sentez peu concernés.

En tant que commerçant, vous imaginez sûrement que ces chiffres ne concernent que les géants du web, que cela n'a que peu d'intérêt pour vous et vous préférez donc vous concentrer sur votre commerce local.

Pourtant, vous avez plus à y gagner que vous ne pourriez l'imaginer. Curieux ? Alors voici 11 raisons de sauter le pas et de créer la combinaison gagnante : boutique physique et virtuelle.

 

Le web : outil incontournable de tout consommateur

La France compte environ 52 millions d'internautes soit 82,9% de la population (chiffres octobre 2017 de Médiamétrie). Le web fait donc à présent totalement partie de notre quotidien et représente une source de prospection immense.

Ces internautes achètent de plus en plus en ligne avec un budget qui ne cesse de croître au fil des années. En effet, selon les chiffres de la FEVAD, les 37 millions d’acheteurs en ligne (soit 7 internautes sur 10 qui ont effectué un achat) ont passé en moyenne 33 commandes en 2017 (contre 28 en 2016) pour un moment total de 2184€.  Ce panier annuel était trois fois moins important il y a une dizaine d’années puisqu’en 2007, il était de 763€.

Cette croissance va se poursuivre dans les années à venir. En effet, le marché du e-commerce a dépassé les 80 milliards d’euros en 2017 et il devrait dépasser les 90 milliards en 2018 et les 100 milliards d’euros en 2019.

Ce marché est notamment porté par la fulgurante croissance du m-commerce c’est-à-dire le commerce réalisé par l’internet mobile. En 2017, 1 acheteur sur 3 environ a utilisé son smartphone ou sa tablette.

Tous ces chiffres prouvent bien que les comportements d’achat ont évolué et qu’être présent sur le web en ouvrant une boutique en ligne est devenu indispensable pour un commerçant.

Commander de chez soi assis sur son canapé ou bien avec son mobile dans les transports en commun permet de gagner du temps.

Par conséquent, aujourd’hui pour beaucoup d’entreprises ayant déjà une boutique physique, créer un site de vente en ligne est devenu obligatoire afin de répondre aux besoins des acheteurs. 

En parallèle, commander en ligne puis récupérer ses produits en boutique est un service indispensable que la plupart des e-commerçants proposent. Regardez Darty, Boulanger, Auchan, Sephora…ils ont tous adopté le click and collect.

Une visibilité accrue

Avec votre magasin, vous n’êtes ouvert “que”  40 heures par semaine : par exemple du mardi au samedi de 9h à 18h et fermé entre 12h30 et 13h30.

Créer un site e-commerce vous permet d’être ouvert même quand votre boutique physique est fermée. Avec un site web, votre entreprise est ouverte 24h/24 7j/7  c’est-à-dire 168 heures par semaine soit 4 fois plus que votre magasin. Par conséquent, vous pouvez réaliser des ventes même pendant les heures de fermeture de votre boutique physique.

Une disparition des frontières

Continuons sur l'idée précédente. vous ne touchez plus uniquement les habitants de votre ville mais vous pouvez atteindre toute la France et même plus encore. Votre zone de chalandise n’a plus de limite. 

Si votre site est en français, il est vrai que vous allez toucher en priorité une clientèle francophone mais si vous proposez un site multilingue en le traduisant par exemple en anglais ou en espagnol, vous pouvez espérer toucher les pays parlant ces langues, les touristes et même les résidents étrangers vivant sur le territoire. 

Ouvrir un site e-commerce vous permet donc d’élargir votre clientèle, de conquérir de nouveaux marchés et donc d’augmenter votre chiffre d’affaires.

Des coûts réduits

Lorsque que vous avez une boutique physique, vous devez payer vos vendeurs, votre local, vos actions publicitaires et toutes les autres charges liées à votre magasin.

Créer un site de vente en ligne permet de réaliser de substantielles économies étant donné que les coûts de transaction sont réduits et que les intermédiaires sont moins nombreux.

De plus, si vous optez pour le drop shipping (livraison directe) vous n’aurez pas à payer le stockage puisque cette activité, tout comme la livraison sera assurée par vos fournisseurs.

Mais attention ! Ouvrir une  boutique en ligne ne se limite pas à prendre en compte le prix de sa création. Il faudra prévoir le coût de la maintenance, du marketing et de la communication si vous souhaitez vous faire connaître et vous démarquer de vos concurrents (car la concurrence en ligne est féroce).

Une relation personnalisée

Avec un site internet, vous pouvez recueillir des données sur vos prospects et vos clients à travers des formulaires. Par exemple, en mettant en place une inscription newsletter vous obtiendrez l’adresse email et  éventuellement le nom et le prénom de la personne qui s’abonne.

Lors des ventes en ligne, vous obtiendrez plusieurs informations sur vos clients comme leur nom, prénom, adresse de livraison et leur adresse de facturation (si différente de la précédente) .Vous pouvez même leur demander des informations plus personnelles comme leur date d’anniversaire, leurs loisirs, le nombre et le nom de leurs enfants… pour leur envoyer des informations personnalisées.

Toutes ces données recueillies sur votre site e-commerce sont extrêmement importantes puisqu’elles vont vous permettent de mettre en place des actions marketing.

En effet, chaque mois vous pouvez leur envoyer une newsletter présentant vos nouveautés ou vos promotions. De plus, vous pouvez leur adresser un email personnalisé en fonction des actions qu’ils effectuent. Par exemple, vous pouvez envoyer un email de relance après un abandon de panier, un email de remerciement après une commande ou bien un email pour leur souhaiter leur anniversaire le jour J...

Un ROI mesuré rapidement

Si vous installez un outil de tracking comme Google Analytics sur votre site e-commerce, vous obtiendrez différentes informations sur votre trafic et vos conversions.

Grâce à Google Analytics, vous pouvez suivre en temps réel toutes vos visites et ventes. Ainsi vous obtiendrez des données extrêmement précises :  le nombre de visiteurs, le parcours d’achat, le nombre de commandes effectuées le week-end par exemple… Le retour sur investissement est donc mesuré précisément et rapidement.

Dans votre boutique physique, il est difficile de comptabiliser aussi rapidement toutes les personnes qui ont acheté après avoir franchi le pas de votre porte.

Proposer plus de produits qu’en magasin

Dans votre boutique, vous avez une surface de vente et/ou de stockage limitée et donc par conséquent le nombre de produits que vous exposez au public est réduit.

Avec une boutique en ligne, vous n’avez pas de limite.

Petit conseil: proposer d’abord les produits sur votre site marchand avant de les vendre dans votre magasin pour ainsi savoir s’ils vont connaître un succès ou un échec.

Un panier moyen plus élevé

En moyenne, le panier moyen sur un site e-commerce est plus élevé que celui dans une boutique physique. Pourquoi ? Tout simplement, car sur le web on n’est pas aussi pressé qu’en boutique et sur la plupart des sites, l’ajout au panier des produits se fait en un clic.

De plus, beaucoup de boutiques en ligne proposent des produits similaires ou complémentaires à ceux que l’internaute a consulté ou a acheté. C'est ce qu’on appelle le cross selling, cette technique commerciale est idéale pour multiplier les ventes.

booster_ventes_site-4Enfin, les frais de ports sont souvent offerts à partir d’un certain montant. Psychologiquement, les internautes préfèrent ajouter 1 ou 2 articles supplémentaires que de débourser quelques euros inutils dans des frais.  

Une gestion de mise en rayon /ligne plus facile 

Dans votre magasin physique, quand vous mettez en rayon un produit, généralement vous déplacez d’autres produits. Lorsque le produit est lourd ou volumineux, la mission s'avère périlleuse.

De plus, afin de satisfaire votre clientèle selon la saisonnalité, vous mettez régulièrement en avant certains produits dans votre boutique.

En effet, par exemple pour un magasin spécialisé en décoration et équipement de la maison, il y a plusieurs temps forts dans l’année : les soldes en janvier et en juillet où toutes les promotions doivent être mises en avant, d’avril à juin, c’est les produits de plein air (table de jardin, chaise longue, parasol, piscine…) qui doivent être à l’honneur, en août et en septembre place à la rentrée des classes, en novembre et en décembre : les jouets et la décoration de Noël pour la maison et la table envahissent les rayons….

L’implantation des rayons puis des produits dans ces derniers prend du temps dans un magasin physique.

Avec un site e-commerce, la mise en ligne des produits se fait rapidement, facilement et instantanément ; pas besoin d’ajouter 50 fois le même produit, juste indiquez la quantité de produit disponible pour chacun et surtout pas besoin d’attendre une semaine avant que le produit soit mis en place.

Vous souhaitez modifier les caractéristiques ou le visuel d’un produit ou tout simplement le supprimer ? Pas de panique la manipulation se fait en quelques clics.

Un moyen de communication à part entière

Créer un site de vente en ligne vous permet d’avoir votre propre moyen de communication. Après avoir inséré vos catégories de produits et vos produits, votre site peut devenir votre propre média.

En effet, vous pouvez communiquer sur vos produits, mettre en avant vos offres spéciales, insérer des photos ou des vidéos, mettre à la une vos nouveautés, recueillir des avis clients, écrire des articles de blog puis les promouvoir…

Un relais pour d’autres canaux web

Une fois que vous avez fait un premier pas sur le web en créant un site e-commerce, nous vous recommandons de continuer sur ce chemin. Ainsi, votre nouvel outil peut être un véritable tremplin pour amorcer votre transformation digitale.

Par conséquent, la création de votre boutique en ligne peut et doit s’accompagner d’autres actions webmarketing comme la conception d’un blog, la rédaction de contenus pertinents, l’optimisation du référencement naturel de votre site, la mise en place de publicité en ligne, la communication sur les réseaux sociaux et comme je le disais précédemment l’envoi d’une newsletter….si votre objectif est d’attirer un maximum de visiteurs et de générer le plus de conversion possible.

Chaque action marketing mise en place peut renvoyer vers une page de votre site web. Par exemple, votre pub sur Facebook peut rediriger vers la page produit en question.

Afin de ne pas être dépendant d’une unique source d’acquisition, je vous conseille de les diversifier.

Un autre point positif est que généralement le bouche à oreille suite à une action webmarketing se déploie plus vite et touche beaucoup plus de monde qu’à la suite d’une action marketing traditionnelle.

Conclusion

J’espère que cette liste d’arguments vous a ôté tous vos doutes de vous lancer sur le web et vous a convaincu de l’importance d’ouvrir une boutique en ligne afin de développer votre business et booster votre chiffre d’affaires.

Maintenant, la prochaine étape est de créer votre site e-commerce. Sachez que notre agence peut vous accompagner dans la conception et le développement de boutique en ligne.

Si cet article a pu vous aider et que vous l'avez apprécié, n'hésitez pas à nous le faire savoir : en le partageant sur les réseaux sociaux, en vous abonnant à notre newsletter ou en poursuivant votre lecture.

Envie de booster votre croissance ?

Vous avez besoin d’aide pour mettre en place une vraie stratégie web dont vous pourrez mesurer le retour sur investissement ? Contactez-nous. On est sympa et on a de bonnes idées.
Ou contactez-nous au 01 83 85 50 55