Un projet ?
01 83 85 50 55
Menu

Pourquoi le trafic de mon site web ne décolle pas ?

Publié le 04/12/2017
Accueil > Blog > Pourquoi votre trafic n'augmente pas

Lorsque vous avez lancé votre site web, vous étiez tout excité à l’idée de voir affluer les visiteurs en nombre et avec eux, les clients.

Mais après quelques mois, vous désespérez de voir votre courbe des visites plate et vos ventes en berne.

Aimeriez-vous savoir ce qui assassine votre trafic web ou l’empêche de décoller ? Alors cet article est pour vous.

I.Vous avez tout misé sur le SEO

A . Pourquoi est-ce une erreur ?

Le SEO ou référencement naturel est une action webmarketing permettant d’acquérir du trafic qualifié sur du long terme. Depuis quelques années, beaucoup d’entreprises se concentrent uniquement sur cette solution au détriment des autres or c’est une erreur qui peut coûter cher.

Premièrement, dépendre d’une seule action marketing et qui plus est, une action pour laquelle vous ne fixez pas vous-même les règles du jeu est risqué. En effet, tout miser sur le SEO vous rend totalement dépendant des changements d’algorithme des moteurs de recherche. Plus de 600 fois par an, Google met à jour et lance des algorithmes qui bouleversent le positionnement de nombreux sites web. La preuve avec Google Fred où des sites ont dégringolé du classement.

Une autre raison est que le référencement naturel demande du temps et certaines compétences mais aussi plusieurs mois avant d’en voir les retombées.

Pour que votre site web comptabilise des visites en masse et ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier, vous ne devez pas choisir une solution unique mais réellement diversifier vos sources d’acquisition comme par exemple celles que je vous présente tout de suite. Allons-y, c’est parti !

B. Comment y remédier ?

Publicité sur les moteurs : Adwords, bing …

Contrairement au SEO, le SEA via la publicité avec Google Adwords ou Bing Ads permet d’obtenir des résultats rapidement. Faire de la publicité en ligne vous positionne au-dessus des résultats naturels donc vous assure une meilleure visibilité.

De plus, comme vous choisissez les requêtes sur lesquelles vous souhaitez vous positionner et voir apparaître votre annonce, votre trafic web sera plus qualifié.

Avec la pub Adwords, vous pouvez réaliser un ciblage extrêmement précis : par langue, par zone géographique (ville, département, région, pays…) et recibler les personnes ayant déjà visité votre site web. 

Nous avions réalisé dans un article précédent un guide pour créer et optimiser des publicités Adwords qui pourra vous aider si vous souhaitez vous lancer dans la pub sur Google.

Réseaux sociaux

Une autre action webmarketing que vous pouvez mettre en place est de communiquer sur les réseaux sociaux car ils présentent de nombreux avantages notamment celui de générer du trafic vers votre site web.

Avant de foncer tête baissée, il est indispensable de sélectionner ceux où se trouvent vos prospects et clients. Par exemple, si vous vous adressez à des professionnels, LinkedIn et Twitter sont des médias sociaux incontournables à ne pas négliger. Vos cibles sont les jeunes alors usez d’Instagram et de Snapchat. Et enfin, comme Facebook est le réseau social avec plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, vous ne pouvez le négliger quelle que soit votre audience.

Une fois que vous avez sélectionné la ou les plateformes sociales, vous devez proposer régulièrement des contenus pertinents et adaptés à vos cibles. Vous devez inciter les internautes à visiter votre site web via des publications pour promouvoir vos articles de blog, vos pages de services, un jeu concours…

Maintenant, presque tous les réseaux sociaux proposent des solutions publicitaires alors autant en profiter pour faire de la pub dessus.

Comparateurs de prix

Pour les sites e-commerce, un excellent moyen d’attirer des internautes sur votre site internet est d’utiliser des comparateurs de prix généralistes ou spécifiques.

Pour cela, vous devez répertorier vos produits sur ces sites. Je vous donne quelques idées de comparateurs de prix (je suis sûre que vous devez connaître) : Le guide, Kelkoo, Twenga, Shopping, Ciao, Shopzilla, Tous les prix, Achetez facile…

Après qu’un internaute ait cliqué sur votre produit sur le site du comparateur, il sera redirigé vers votre site web sur la page produit afin de passer commande. Au niveau du fonctionnement, la plupart de ces comparateurs vous facturent au coût par clic (CPC).

Actions offline

Outre le référencement naturel, la publicité en ligne, les réseaux sociaux…avez-vous pensé à mettre en place des actions hors ligne pour générer du trafic vers votre site internet ?

Il est important d'afficher l'adresse de votre site web sur tous vos supports de communication publicitaires :  papiers à en-tête, cartes de visite, stylos, plaquettes commerciales, dépliants publicitaires…

Ensuite, utiliser les communiqués de presse est un excellent moyen de faire parler de votre entreprise à un maximum de personnes et peut-être que certains auront la curiosité d’aller sur votre site pour découvrir votre entreprise, vos produits, vos services ou bien vos événements.

Vous pouvez aussi choisir de faire des campagnes tv, radio ou d’affichage si vous avez un budget conséquent.
 

II. Votre projet n’a pas été préparé

Lors de la conception de votre site web ou bien sa refonte, faute de temps ou de ressources ou bien parce que votre ancien prestataire web ne vous l’a pas dit, l’étape de la préparation du projet a été oubliée. Or cette phase est pourtant indispensable pour qu’un projet soit le plus réussi possible.

En ne préparant pas un projet web, il y a un certain nombre d’éléments essentiels dont vous n’avez pas eu connaissance. Lesquels ?

A. Vous ne connaissez pas vraiment vos cibles

Les produits que vous vendez ou les services que vous proposez s’adressent à une typologie de personne précise. Penser qu’ils vont atteindre tout le monde de la même façon est une erreur que beaucoup d’entreprises font.

Quel est réellement votre profil type de client idéal ? Peut-être que vous ne vous êtes jamais posé cette question (comme 1 entreprise sur 4), alors c’est le moment sinon, vos actions seront vouées à l’échec.

La solution est de segmenter vos prospects (voici un petit guide pour vous aider à créer vos personas) puis de bien comprendre chaque phase d’achat dans lequel ils se trouvent.

En étudiant vos cibles, vous connaîtrez leurs attentes, leurs problématiques et leurs intentions de recherche. Ainsi, en vous mettant à leur place, vous trouverez les contenus à leur proposer afin de répondre à leurs besoins et optimiser votre SEO.

B. Vous avez oublié d’analyser la concurrence et votre marché

Dans la préparation d’un projet web, l’audit concurrentiel et de votre marché est une étape indispensable.

En effet, connaître l’environnement dans lequel vous évoluez et toutes ses spécificités vous permet de savoir comment vous pouvez vous positionner mais également déterminer votre budget marketing. Par exemple, si vous êtes dans un secteur ultra concurrentiel comme la vente de vêtements ou de chaussures, vous devrez consacrer beaucoup plus d’argent à la diversification de vos actions de communication pour vous faire connaître.

Une étude détaillée de vos concurrents physiques et sur le web vous permet de détecter leurs forces, leurs faiblesses et ainsi de mettre en évidence vos avantages concurrentiels et de corriger vos lacunes.

L’analyse concurrentielle et de votre marché doit être effectuée régulièrement pour se tenir au courant par exemple des nouvelles législations ou pour surveiller l’arrivée de nouveaux concurrents particulièrement dynamiques.

C. Vous n’avez pas étudié vos mots-clés

Pour répondre aux besoins de vos personas et satisfaire leurs recherches, étudier vos mots-clés (pour ensuite se positionner dessus) est une phase incontournable. Comme 15% des requêtes n’ont jamais été tapés avant et que ce chiffre ne cesse de croître, il est important de varier son lexique et de trouver des synonymes (car les moteurs de recherche en comprennent le sens).

De plus, utilisez des successions de mots c’est-à-dire des expressions de longue traîne est essentiel pour s’adapter aux nouvelles habitudes des internautes qui tapent des requêtes de plus en plus longues ou ont recours à la recherche vocale.

Pour définir vos expressions et mots-clés, il existe plusieurs techniques dont nous avions déjà parlé dans un article précédent. L’étude de vos mots-clés doit être réalisée fréquemment car ils peuvent évoluer en fonction des recherches des internautes.

III. Le référencement naturel n’a pas été pris en compte à la création

A. Vos contenus ne sont pas optimisés

Connaître les mots et expressions clés que tapent vos prospects pour vous trouver c’est bien mais si vous ne les utilisez pas ça ne sert à rien. Par conséquent, vous devez optimiser tous vos contenus que ce soit vos pages de service ou vos articles de blog. Pour cela, vous devez intégrer les mots-clés dans vos contenus.

Si vous n’avez pas réalisé ce travail d’optimisation de vos contenus (lors de la création ou même de la refonte de votre site), sachez que peu, voir personne ne vous trouvera.

Comme les requêtes des internautes peuvent changer ou bien si vous lancez des nouveaux produits ou services, vous devez absolument optimiser régulièrement vos contenus (après avoir étudié de nouveau vos mots-clés).

B. Votre site rencontre des problèmes techniques

Lors de la création de votre site web, quelques erreurs techniques ont été faites comme :

  • Un no-index a été oublié dans le code ce qui rend impossible le crawl de vos pages web par les robots
  • Le temps de chargement de votre site est trop long
  • Votre contenu est dupliqué entre vos différentes pages ou bien provenant d’un autre site, le http n’est pas redirigé vers le https, les sous-domaines…
  • Une structure technique peu ou pas optimisée comme des balises title manquantes, pas de description, plusieurs H1 sur une page … et par conséquent, les moteurs de recherche ont des difficultés à comprendre la structure de vos pages.
  • Certains fichiers ont été mal configurés
  • L’expérience utilisateur mobile n’a pas été prise en compte
  • ...

C. Le maillage interne est inexistant

Si vous n’avez pas de liens entre les différentes pages de votre site web, alors votre référencement naturel sera impacté. A la création d’un site web, une arborescence doit être définie selon vos mots-clés. Sur chacun de vos contenus, vous devez ensuite faire des liens c’est ce qu’on appelle le maillage interne.

En effet, dans chaque page vous devez créer un lien vers la page de niveau supérieur et vers les pages liées à votre contenu et bien sûr faire des appels à l’action qui pointeront vers une page de contact, de demande de documentation, de devis, de commande…

D. Les backlinks n’existent pas

Avant d’aller plus loin, une petite définition s’impose. Un backlink est un lien externe qui pointe vers une page web de votre site. Ils sont extrêmement importants car ils sont la source du trafic web.

De plus, les backlinks qualitatifs sont des indicateurs de popularité d’un site web que Google privilégiera dans ses résultats de recherche. Par conséquent, le nombre et la qualité de vos backlinks favorisent le SEO.

Pour en obtenir, avoir des contenus pertinents est la base ; plus vos articles de blog seront intéressants, plus vous aurez de chance de voir d’autres sites web ou des bloggeurs, faire un lien retour sur votre site web. Pour avoir des backlinks, d’autres techniques existent : publier vos contenus sur les réseaux sociaux pour que votre contenu soit repris, organiser des jeux concours, publier et commenter sur des blogs en lien avec votre activité…

Tous vos visiteurs provenant de ces backlinks constitue ce qu’on appelle le trafic referral ou trafic des sites référents.

E. Vous n’analysez pas votre trafic (ni en amont de la refonte ou en cours de vie)

Cette étape souvent négligée est pourtant très importante.  Avant de refondre un site web et même tout au long de l’existence d’un site, l’analyse de votre trafic doit être votre priorité. Si ce n’est pas le cas, votre site ne générera pas de visiteurs supplémentaires et pourra même en perdre.

La première étape est de regarder en profondeur votre trafic internet et de relever régulièrement des statistiques pertinentes (avec Google Analytics et Search Console par exemple) comme :

  • La répartition des visites du site par source d’acquisition (c’est-à-dire combien y a-t-il eu de visites en provenance des réseaux sociaux, de la publicité en ligne, du SEO, des newsletters…)
  • Les visites et nouvelles visites naturelles générées par les pages de service et celle de votre blog
  • Le taux de clic (nombre de clics/nombres d’impressions) et la position moyenne de vos pages. Vous pouvez même relever ces indicateurs pour les requêtes tapées par les internautes.
  • Le taux de rebond
  • Le nombre et le taux de conversion
  • L’évolution de tous ces indicateurs par rapport au mois précédent et même de l’année précédente.
  • Les conversions

Ensuite après avoir fait le relevé des indicateurs de performance, vous devez effectuer les analyses puis lister toutes les actions futures à mener.

Savoir, comprendre et corriger tout ce qui ne va pas sur votre site va vous permettre d’améliorer votre trafic et d’optimiser votre référencement naturel.

IV. Vous ne fidélisez pas vos visiteurs

Augmenter le trafic d’un site web ne consiste pas seulement à avoir de nouveaux visiteurs. Il faut aussi que vous cherchiez à obtenir des visiteurs réguliers en les encourageant à revenir.

A. Vous ne proposez pas de contenus

Par faute de temps ou de budget, vous avez omis de mettre en place un blog sur votre site ou bien vous en avez un mais vous ne vous en occupez pas. Quel dommage !

Offrir des contenus pertinents à vos visiteurs vous permet d’être considéré comme un professionnel et donc de valoriser votre image.

Même si ça prend du temps, rédiger des articles de blog régulièrement, intéressants et correspondants aux requêtes des internautes vous assure que des visiteurs reviennent sur votre site web. Un jour, ils deviendront peut-être des prospects en s’inscrivant à votre newsletter puis vous contacteront en faisant une demande de devis. 

Après la création de contenus, vous devez les promouvoir via votre newsletter, vos réseaux sociaux, la publicité… avec un lien renvoyant vers votre site web afin de multiplier les visites.

B. Vous n’incitez pas aux actions

Ecrire des contenus captivants via un blog c’est bien mais si vous avez oublié de mettre des appels à l’action, tous vos efforts ne seront pas récompensés.

Quand vous proposez des contenus, vous devez absolument inciter à l’action via des call-to-action optimisés pour que vos visiteurs s’inscrivent à votre newsletter ou téléchargent un livre blanc ; ce qui vous permettrait de collecter des données (nom, prénom, adresse email, numéro de téléphone, nom de la société…).

L’objectif de ces appels à l’action est de transformer vos visiteurs en prospect puis après de leur envoyer des informations ciblées c’est-à-dire de les nourrir avec du contenu susceptible de les intéresser pour qu’un jour ils passent à l’action et deviennent client.

C. L’expérience utilisateur est peu optimisée

Pour fidéliser vos visiteurs et les faire revenir sur votre site, leur proposer une expérience agréable est essentiel. Pour cela, votre site internet doit absolument être optimisé sur tous les supports (pc, smartphone et tablette) en ayant une version responsive ou mobile. La raison ? Depuis quelques années, la navigation mobile prend de l’ampleur : au niveau mondial, elle est supérieure à celle sur ordinateur et en France elle est passée de 22% à 34% entre octobre 2015 et mars 2017.

De plus, pour satisfaire les visiteurs et ne pas les pousser à quitter votre site, le temps de chargement de vos pages web doit être réduit. Si vos pages se chargent rapidement, la navigation de vos utilisateurs sera fluide et donc plus agréable.

Et bingo ! Si vous optimisez l’expérience utilisateur, vous contribuez au référencement de vos pages web car Google les favorisera dans ses résultats de recherche.

Conclusion

Vous vous reconnaissez à travers ces divers points et avez identifié vos difficultés ? Maintenant, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action et prendre en main l’avenir de votre trafic web.

Si vous souhaitez booster votre trafic web et ainsi générer plus de visites mais que vous voulez confiez cette mission à nos experts en référencement, contactez-nous sans tarder.

Si cet article a pu vous aider et que vous l'avez apprécié, n'hésitez pas à nous le faire savoir : en le partageant sur les réseaux sociaux, en vous abonnant à notre newsletter ou en poursuivant votre lecture.

23 rue de la maison rouge
77185 Lognes
Contactez-Nous
01 83 85 50 55
Horaires
9h-12h/13h-18h lun-ven