Une question ? Contactez-nous au 01 83 85 50 55

Refondre son site sans perdre son référencement naturel

Une refonte de site prise à la légère peut devenir un véritable désastre pour votre visibilité. Découvrez 10 conseils pour conserver ce référencement naturel et ces positions si durement acquises, après une refonte.

Conserver son SEO après une refonteQuelle que soit la raison qui vous pousse à envisager la refonte de votre site (design plus au goût du jour, site non administrable, technologie obsolète, évolution des fonctionnalités…), il est essentiel de prendre en compte le SEO en amont surtout si votre site génère du trafic.

Se limiter uniquement à l’aspect esthétique du site sans intégrer la dimension du référencement est une erreur qui peut coûter très (très) cher.

Afin de ne pas aller droit dans le mur, découvrez nos 10 conseils pour maintenir vos positions dans Google et conserver votre trafic si durement acquis après une refonte.

 

Réalisez un audit SEO

Étape indispensable lors d’une refonte web, un audit complet de votre site actuel vous permettra de connaître ses points forts et ses points faibles.

Plus exactement, la réalisation d’un audit de votre site vous permettra de conserver voire consolider ce qui performe, optimiser ce qui pourrait être amélioré, corriger les défauts et supprimer tout ce qui ne fonctionne pas.

Afin de prendre la bonne direction et ne pas voir ses positions chuter dans Google, il est essentiel d’effectuer les actions suivantes (à l’aide de Google Analytics, de la Search Console, de SEMrush ou d'autres outils SEO) :

  • relever avec un outil de tracking différentes données sur votre trafic actuel et interprétez-les : le nombre de sessions par source d’acquisition et par type de page, le taux de rebond, le taux de conversion, le temps de visite moyen…
  • noter les éventuels problèmes techniques : mauvaise expérience utilisateur, site trop lent, code CSS ou Javascript bloquant…
  • vérifier la compatibilité de votre site web sur mobile
  • répertorier les pages d’erreurs (également appelées pages 404) sous la forme d’un plan de redirections
  • lister les backlinks positifs et négatifs
  • relever les pages orphelines
  • inventorier les pages les plus performantes et celles qui au contraire ne génèrent peu ou pas de trafic
  • définir les contenus à supprimer, à garder, à créer, à réécrire ou à optimiser
  • étudier les requêtes qui génèrent le plus et le moins de trafic
  • examiner le positionnement de vos pages et de vos mots-clés
  • lister les balises title, meta-description, h1 dupliquées, manquantes ou mal optimisées
  • vérifier la présence d’une bonne structure sur vos contenus

Conseils : Pour avoir la liste de toutes les urls présentes sur votre site, je vous conseille d'utiliser un crawler de site comme Screaming Frog mais vous pouvez également utiliser un logiciel gratuit comme Xenu (mais avec beaucoup moins de données bien entendu). Ainsi, vous serez sûr de ne pas faire l’impasse sur certaines pages. Cet outil peut également être utilisé pour détecter les erreurs d’exploration et les redirections présentes sur le site.

Je vous conseille également de conserver une copie de vos contenus ainsi que de vos balises SEO en les copiant/collant sur Word. Grâce à cette sauvegarde, vous pourrez plus facilement remettre les anciens contenus et balises SEO dans le cas où vous constateriez une chute de trafic ou de positions sur certaines pages après la refonte.

 

Préparez votre projet

Une refonte de site web doit comprendre une préparation webmarketing complète pour qu’elle soit la plus réussie possible et impacte positivement vos positions sur Google.

Au contraire, un projet de refonte peu ou pas ficelé peut avoir des conséquences désastreuses sur votre trafic.

Afin de définir la stratégie digitale qui vous permettra de booster votre référencement, il est indispensable d’analyser votre marché et vos concurrents.

En observant votre environnement d’un point de vue politique, économique, social, technologique, écologique et légal (c'est ce qu’on appelle l’analyse PESTEL) et en regardant les forces et les faiblesses de vos principaux concurrents sur la toile (au niveau des mots-clés positionnés, des contenus créés, de leur offre, ou de l’expérience utilisateur de leur site…), vous obtiendrez des indications sur l’intensité des actions SEO à déployer.

Ensuite, définir ou redéfinir vos cibles vous permettra de vous assurer que le site actuel s’adresse bien aux bonnes personnes et surtout de partir dans la bonne direction pour votre projet de refonte. Au sein de notre agence seo, l’arborescence, le design, les fonctionnalités et les contenus de chaque site... sont pensés en fonction des clients idéaux auxquels ils s’adressent.

Pour finir, la réalisation d’un audit sémantique permet de lister tous les mots et expressions-clés que vos personas, définis en amont, peuvent taper sur Google pour vous trouver. Elle permet de vous assurer que les requêtes utilisées sont pertinentes et également d’en trouver d’autres afin de saisir de nouvelles opportunités de positionner vos pages.

 

Travaillez vos contenus et vos balises

Pour ne pas perdre votre SEO, il est essentiel de reprendre les contenus existants qui performent, de réécrire ou d’optimiser ceux qui ont besoin d’être améliorés et d’en créer de nouveaux si besoin.

Ensuite, les contenus dupliqués sont à retravailler afin de ne pas être pénalisés par Google.

Et pour finir, il convient de s’assurer si les contenus peu ou pas efficaces (visibilité, trafic, conversion) sont à supprimer.

Rappel : tous les contenus doivent répondre aux besoins ou aux problématiques de vos cibles (d'où l’importance de les avoir définis en amont) et être recherchés (d’où l’intérêt de faire une analyse sémantique).

Profitez de cette étape pour corriger les balises SEO mal optimisées, dupliquées ou manquantes et optimiser la structure de vos contenus grâce aux balises h2, h3 et h4.

 

Privilégiez l’expérience utilisateur plutôt que le design

Pour répondre aux attentes de vos cibles et ne pas perdre de positions, il convient de leur offrir une expérience utilisateur agréable en :

  • évitant de les perturber avec un design «trop original»
  • proposant des fonctionnalités adaptées à leurs besoins
  • concevant une arborescence simple et claire
  • privilégiant une navigation fluide
  • optimisant la structure de vos pages avec des h2, h3 et h4
  • réalisant un bon maillage interne
  • optimisant le temps de chargement de votre site web
  • travaillant votre site en version mobile

 

Ne faites pas l’impasse sur la technique

Plusieurs actions doivent être mises en place afin de ne pas perdre votre référencement naturel :

  • Corriger les liens internes cassés
  • Se doter des meilleures technologies : CMS, serveur…
  • Optimiser le code
  • Supprimer la balise Meta “noindex” de la version de développement afin que Google puisse indexer le nouveau site
  • Mettre à jour le fichier sitemap.xml et le soumettre dans Google Search Console pour accélérer l’indexation de votre site
  • Mettre à jour le fichier robot.txt pour ne pas bloquer l’accès du site entier ou de certaines pages aux moteurs de recherches
  • Alléger vos pdf, images et vidéos afin d’améliorer la vitesse de chargement de vos pages web
  • ...

 

Faites des redirections des anciennes pages vers les nouvelles

Dans le cas où vous ne pouvez pas garder les même URLs, vous devrez effectuer des redirections 301 des urls modifiées et des contenus supprimés vers la page correspondante ou vers la plus proche sémantiquement sur le nouveau site web. Tout rediriger vers la page d’accueil n’est pas judicieux.

Les redirections permettent de faire en sorte que les internautes accédant aux anciennes urls soient automatiquement redirigés vers vos nouvelles pages tout en conservant au maximum votre positionnement sur Google et votre trafic.

Si vous ne faites pas ce travail de redirections (sur le fichier htaccess) ou oubliez de rediriger certaines pages, les internautes atterriront sur des pages 404 et risquent ainsi de quitter votre site web aussi vite qu’ils sont arrivés.

Vous l’aurez compris, ces pages d’erreurs provoquent une insatisfaction des visiteurs, une chute du trafic et une perte de référencement.  

 

Gérez les backlinks

Dans le domaine du SEO, les liens externes pointant vers des pages de votre site web jouent un rôle déterminant.

En effet, les backlinks sont des indicateurs de popularité d’un site qui sont pris en compte par les moteurs de recherche dans leurs critères de classement des pages web.

Avec le lancement de l’algorithme Penguin, Google privilégie la qualité à la quantité des liens en pénalisant les sites ayant ajouté massivement des liens artificiels, sur-optimisés ou non pertinents.

Ainsi, vous devez supprimer tous les backlinks de mauvaise qualité (après les avoir listés dans la phase d’audit) qui nuisent à votre référencement. Pour effectuer leur suppression, contactez l’administrateur du site afin de lui demander de retirer le lien vers votre site web. Sans réponse de sa part ou en cas de refus, vous avez la possibilité de désavouer les liens auprès de Google.

Concernant les backlinks de qualité, vous pouvez également joindre le webmaster du site afin de lui demander de mettre à jour le lien pointant vers votre site. Même si vous effectuez des redirections, il faut savoir qu’un backlink pointant vers une ancienne page redirigée a moins de poids que celui renvoyant directement à la bonne page.

 

Mettez à jour vos liens

Tout comme pour les backlinks, il est préférable de modifier dans vos contenus les urls de vos pages (dont l’url a été modifiée) afin qu’elles pointent directement vers la nouvelle page plutôt que par le biais d’une redirection.

Si vous aviez détecté des pages orphelines lors de l’audit, vous devez créer un lien vers sa “page mère” (page principale de la même thématique).

Profitez-en également pour mettre à jour les liens de votre site web sur les réseaux sociaux ainsi que les urls de vos annonces publicitaires.

Enfin, saisissez l’occasion pour réorganiser éventuellement vos pages de manières plus cohérentes et plus cloisonnées.

 

Et après la refonte : des tests et du suivi

Premièrement, le site internet doit être testé à de multiples reprises avant sa mise en production.

Ensuite, après le passage en ligne de votre site, il est indispensable de suivre l’impact de la refonte et de vérifier que votre référencement n’ait pas été touché.

Pour cela, à l’aide d’outils SEO (tels que Google Analytics, Search Console et SEMrush…), vous devez suivre régulièrement votre trafic web, vérifier les performances de vos pages stratégiques, surveiller le positionnement de vos mots-clés, les pages 404…

Conseil : créez une annotation à la date de la mise en ligne de votre site fraîchement refondu dans Google Analytics. J’attire votre attention que lors d’une refonte, il est monnaie courante d’enregistrer une légère perte temporaire de trafic. Ne vous inquiétez pas, elle est normale et ne dure que quelques jours ; le temps que Google prenne en compte les changements de votre site et mette à jour son index en conséquence.

 

Bonus : faites appel à nos experts en refonte de site

Loin de se réduire à un simple lifting graphique, un projet de refonte demande des compétences pointues en développement et en référencement afin de conserver voire améliorer ses positions sur Google.

Vous l’aurez compris, faire appel à un spécialiste est vivement recommandé. Comme nous l’avions vu dans un précédent article, la réussite de votre projet dépendra du prestataire choisi. Ainsi, il est important de bien choisir celui qui correspondra à vos besoins.

Sachez que depuis 2005, nous mettons tout en œuvre pour conserver le SEO déjà acquis de nos clients qui nous ont fait confiance pour la refonte de leur site internet, et travaillons au quotidien à booster leurs positions.

Conserver son SEO après une refonte infographie